LA FORMATION ECONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE

 

1 : La formation syndicale pourquoi ?

2 : La formation syndicale pour qui ?

3 : La formation syndicale comment ?

4 : Descriptif des formations

 

1/ La formation syndicale pourquoi ?

Pour être efficace syndicalement !

Pour équiper nos syndiqués, militants, dirigeants en savoirs et savoirs faire pour agir, mener et conduire leur activité de militants, remplir leur mandat.

La recherche d’une nouvelle efficacité pour le syndicalisme est au cœur des orientations  de la CGT.

Gagner sur nos revendications sociales ne sera pas possible sans des syndiqués nombreux, pleinement acteurs et décideurs.
Parmi eux, il en faut qui assument des responsabilités à tous les niveaux de l’organisation. Ils et elles sont élus sur la base de la confiance que les autres leur accordent.


Cela ne dispense pas d’acquérir les connaissances et plus largement les capacités indispensables à la réussite de la mission qui leur est confiée.

Aujourd’hui c’est devenu déterminant. Parce que le champ du syndicalisme s’élargit, les questions se complexifient, le salariat s’est beaucoup diversifié, les techniques évoluent dans le syndicalisme comme dans la société.

Tout cela donne à la formation syndicale une place nouvelle et un rôle différent.

Développer une formation syndicale accessible, répondant aux besoins de chacune et de chacun, dès l’adhésion, au fur et à mesure des prises de responsabilités, puis tout au long de sa vie syndicale constitue un enjeu majeur pour que la CGT atteigne les objectifs qu’elle se fixe.

 

2/ La formation syndicale pour qui ?

La formation syndicale est un droit pour tous les syndiqués, les militants, les dirigeants. C'est un droit qui doit pouvoir s’exercer dès leur adhésion et tout au long de leur vie syndicale.

La CGT souhaite que chacune et chacun de celles et ceux qui la composent exercent pleinement leur citoyenneté syndicale.

L’important, c’est que chacun soit à l’aise et en capacité de jouer pleinement son rôle, là où il est. Pour lui-même et pour l’efficacité de l’organisation.

Pour cela, il y a des choses à savoir, à comprendre (comment fonctionne l’entreprise, la société en général, la nature et le sens des décisions ou propositions patronales ou des pouvoirs publics, le rôle des syndicats, la nature et le sens de leurs propositions, le rôle des élus, les droits des salariés…) et aussi des choses à savoir faire, surtout si on exerce une responsabilité particulière

 

La CGT entend développer une formation syndicale accessible, répondant aux besoins de chacune et chacun, dès l’adhésion et tout au long de sa vie syndicale.

 

Le congé de formation économique, sociale et syndicale est un droit pour tout salarié

Seuls 3 à 4% des syndiqués font formés chaque année sur 700 000 adhérents !!

 

La durée totale des CFES ne peut excéder 15 jours par année et 20 jours pour les formateurs et animateurs des sessions de formation,  dans la limite d’un « plafond collectif » déterminé par la taille de l’entreprise.

 La durée de chaque congé ne peut être inférieure à ½ journée.

Le salarié bénéficiant d’un CFES a droit au maintien total ou partiel de sa rémunération par l’employeur. La durée de la formation ne s’impute pas sur les congés annuels. Elle est assimilée à une période de travail effectif pour l’ensemble des droits qui découlent du contrat de travail.

L’acteur c’est le syndiqué CGT quelles que soient ses responsabilités

 

3/ La formation syndicale comment ?

Procédure de demande de congé de formation économique et syndicale

Ce que doit faire le syndiqué :

  • Il informe le syndicat dont il dépend de son souhait de formation afin que sa demande soit validée par la commission exécutive

  • Il dépose une demande de congé (CFES) auprès de son employeur. Cette demande doit être adressée au moins 30 jours avant le début du congé

Ce que doit faire le syndicat :

  • Il examine l’offre de formation syndicale et décide en adéquation avec son activité revendicative et ses orientations, les formations  pour ses syndiqués.

  • Il préinscrit le syndiqué auprès de son union locale. La plupart des UL limitent à 3 syndiqués du même syndicat par session. L’UL confirme l’inscription dans les meilleurs délais.

En cas de refus ou de report, l’employeur doit justifier des motifs par écrit au salarié. Si l’employeur n’écrit pas au salarié dans un délai de 8 jours, cela vaut acceptation de sa part du congé et de la prorogation du salaire.

 

 Les seuls motifs valables sont :

Si Réponse négative

* Le délai de 30 jours est-il respecté ?                                                       

* Le quota individuel de formation (15 ou 20 jours) est-il respecté ?                     

* L’organisme de formation est-il habilité ? 

=> Refus

 

* Le quota global de l’entreprise est-il respecté ?                                                 

* Le quota d’absences simultanées de l’entreprise est-il respecté ?

=> Report

 

* Les nécessités de service permettent-elles d’autoriser l’absence ?       

Consultation du CE ou CSE

 

4/ Descriptif des formations :

 

FANS : Formation Accueil Nouveaux Syndiqués :

Connaître l’Histoire de la CGT et du syndicalisme, ses structures et instances statutaires, son fonctionnement dans l’entreprise et dans le champ interprofessionnel, la répartition de la cotisation du syndiqué.

 

Niveau 1 : Acquérir les notions élémentaires sur la CGT et le syndicalisme à la CGT

▪ Le stagiaire acteur de sa formation ▪ Elaboration des revendications ▪ Aider les stagiaires à construire des éclairages en lien avec les problèmes de société ▪ Evolution et enjeux du syndicalisme en lien avec la construction de la société ▪ La CGT – son histoire – sa démarche – ses orientations

 

Niveau 2 

• Thème 1 : La CGT, transformation du travail. • Thème 2 : le système capitaliste, sa crise, nos solutions. • Thème 3 : Construire le rapport de force.

 

ATMP : Accidents du travail Maladies Professionnelles :

Définitions, procédures en lien avec ces thèmes, la prévention en lien avec le CHSCT, la médecine du travail et les organismes sociaux CARSAT, INRS et autres… avec l’intervention de « spécialistes ».

 

Feuille de paie/Protection sociale :

 Comprendre une feuille de paie en lien indissociable avec la protection sociale, instructif pour toutes et tous les salarié(e)s.

 

RPS Risques psycho sociaux :

 Développer une démarche syndicale d’action et de prévention des risques psychosociaux

Décrire et comprendre les situations d’expositions aux RPS • Elaborer et de mettre en œuvre une démarche d’action syndicale, afin d’agir collectivement sur l'organisation du travail.

 

Renforcer la CGT : (Evreux)

Accompagner des militants chargés, par leur organisation (fédérations, UD, UL, etc.), d’aller au contact des salariés dans le cadre de plans ou de projets de syndicalisation. Le but de cette formation est d’être plus efficace collectivement dans nos projets de syndicalisation

 Il s’agira dans le premier thème de convaincre pour gagner la syndicalisation et dans le deuxième thème de monter et conduire un projet de syndicalisation. Il y aura donc deux objectifs généraux.

A l’issue de cette formation, les stagiaires seront en capacité : * De soutenir avec les salariés un débat contradictoire sur la question de l’adhésion à la CGT en développant une argumentation à partir des orientations de la CGT. * De mettre en œuvre, collectivement, le projet de syndicalisation de votre organisation.

 

Rédiger un tract-Communication-Presse

 Développer  l’expression écrite, structurer son message, définir les objectifs d’un écrit.  Promouvoir la lecture de la Presse Syndicale par le biais notamment du mensuel de la Nouvelle Vie Ouvrière et de son site internet, se mettre en situation de répondre à une interview de presse lors d'un événement

 Elaborer, rédiger et présenter un tract. Avoir des éléments de connaissances sur la NVO : un journal pour découvrir, savoir et raisonner CGT. Mettre en œuvre la stratégie de communication de la CGT

 

Elections professionnelles (UL ROUEN)

La réprésentativité syndicale / Les élections professionnelles . La négociation préélectorale

 

Formation formateurs :

Les stagiaires seront outillés pour animer une formation syndicale CGT déjà construite et y intervenir.

 •L’accueil dans une formation syndicale ; •Les caractéristiques de la formation syndicale CGT ; •Les pratiques en formation syndicale ; •La communication en formation syndicale.

Les stagiaires devront déjà avoir suivi la Formation syndicale générale de niveau 1

 

DP Délégués du Personnel :

• Connaître les missions des D.P • Savoir chercher dans le code du travail les articles en rapport avec celles-ci. • Situer son activité en tenant compte des éléments du débat actuel sur la nature des garanties et de la démarche syndicale. • Connaître la démarche revendicative de la CGT ancrée sur la satisfaction des besoins. • Savoir préparer – participer et rendre compte de la réunion avec l’employeur.

 

Santé au travail  Ex-CHSCT :

Ce stage est ouvert à tout militant CGT, sans prérequis. Il se compose de deux parties distinctes non dissociables. Durant les 3 premiers jours, seront abordés les enjeux actuels autour des questions de santé au travail, les obligations de l’employeur, le positionnement CGT, les missions, les moyens des représentants du personnel et la méthodologie d’enquête relative aux accidents du travail.

Durant l’intersession, chaque stagiaire aura à travailler dans son entreprise ou service, sur un sujet librement choisi et préalablement discuté avec les formateurs, mêlant travail d’observation, échanges avec les salariés, petite recherche juridique ou technique, analyse de document. Chaque stagiaire sera accompagné dans la démarche.

La seconde partie débutera par une restitution collective et un échange sur les travaux de chacun, puis nous continuerons à découvrir d’autres moyens d’actions tels que le droit d’alerte des représentants du personnel, le recours à l’expertise, l’action juridique CHSCT/CSE….

• Les concepts de santé, travail et prévention • Les textes régissant les CHSCT • Notre démarche de promotion de la santé au travail • Le sens et la nature de la mission de prévention • Les institutions à disposition du CHSCT et leur rôle respectif • L’accident du travail : analyse des causes, renseignement du procès-verbal, préparation d’une réunion du CHSCT suite à un accident, analyse critique d’un accident pour en déduire les objectifs de prévention • Le champ de la santé dans l’activité du CHSCT • Les liens nécessaires entre l’activité revendicative du syndicat et l’action du CHSCT et des élus Cgt : pistes pour les rendre effectifs dans leur activité.

 

Eco CE :

 Les droits - moyens et le fonctionnement en lien avec l’activité syndicale. • Les prérogatives et attributions économiques du Comité d’Entreprise. • La comptabilité dans l’entreprise et l’intervention syndicale. • L’activité sociale, sportive et culturelle – Tourisme social – Formation professionnelle. • L’économie sociale (mutuelle, association) et la démarche CGT

 

Les Journées d’étude :

LE CSE  (Harfleur)

La loi travail (Le Havre)

Prévention sévéso (Harfleur)